HAUT

Les difficultés du lycée Albert Camus de Bois-Colombes

Le lycée Albert Camus de Bois-Colombes connaît depuis quelques années des difficultés inédites dans une indifférence générale. En résumé, ce lycée est désormais classé 2096 sur 2277 lycées en France par l’Express, il a reçu la note de 2,9 sur 20 dans sa capacité à faire progresser les élèves et de 7,2 sur 20 pour les mentions selon le classement de l’Etudiant, il est le 50ème lycée sur 52 en Ile-de-France selon l’Etudiant, le taux global de réussite au baccalauréat (82 %) est inférieur au taux de réussite attendu (89%) calculé par le ministère pour des élèves d’âge, d’origine sociale, de sexe et de niveau scolaire comparables et scolarisés dans des lycées comparables pour l’ensemble des résultats en France. Enfin le nombre de mentions au bac est l’un des plus faibles d’Ile-de-France. Tout cela alors que la carte scolaire est très favorable, les conditions d’existence des lycées n’ayant rien à voir avec certains lycées de Seine-Saint-Denis. Depuis de nombreuses années, les associations de parents d’élèves tirent la sonnette d’alarme sur l’accompagnement, les résultats des élèves, le projet pédagogique de l’établissement et également sur les déplorables conditions d’accueil d’un bâtiment qui n’a pas fait l’objet de rénovation depuis 50 ans et dont le terrain de sport extérieur vient d’être fermé, un panneau de basket s’étant effondré !

Le rectorat n’a apparemment jamais pris au sérieux les demandes des parents et, dans une impuissance totale, ne fait qu’observer la chute du niveau du lycée qui a pourtant accueilli Esther Duflo, prix Nobel d’économie 2019 ! La municipalité – bien que présente aux Conseils d’Administration du lycée – semble également indifférente à la situation des élèves sauf lorsqu’il s’agit de renforcer la présence policière aux abords du lycée. Il appartient pourtant au Maire de veiller à la réussite de tous et d’alerter les pouvoirs publics lorsqu’une situation se dégrade à ce point !

Lire la suite
HAUT

Quid des travaux prévus cette année au lycée Albert Camus ?

Lors du conseil municipal du 19 février, nous avons posé la question de savoir si la municipalité savait où nous en étions du planning des travaux sur le lycée Albert Camus.

Réponse : 

  • L’architecte est venu présenter le projet
  • Les élèves et les parents d’élèves sont informés via le Conseil d’Administration du lycée
  • Une réunion publique va être organisée
  • La municipalité en est au choix des entreprises
  • Le Maire demande la rénovation des équipements sportifs à l’issue des travaux du lycée
  • A priori, les travaux démarreraient bien en Juin 2019
Lire la suite
HAUT

À qui la faute ?

   Les professeurs crient et c’est tout le système qui tremble. Comment peut-on faire demeurer une maison de pierre debout sur de la terre glaise ? La suppression de près de onze mille postes d’enseignants, cette rentrée, n’est pas la fin du problème ; mais c’est par elle que la fin s’avance. Les éternels hussards brossent un tableau peu rassurant : les suppressions de postes sont, selon le ministre, compensées par des heures supplémentaires, mal payées, dont les professeurs ne veulent pas ; ensuite, vont se multiplier les remplacements effectués par des vacataires, des contractuels ou des assistants d’éducation ; le recrutement de gré à gré va se normaliser, créant des contrats à durée déterminée, pour des personnes n’ayant pas, ainsi, le statut de fonctionnaire et n’étant pas enseignant ; enfin, d’ici quatre ans, ce seront quatre-vingt mille postes qui auront été supprimés.

(suite…)

Lire la suite
HAUT

Les événements réinventés ?

Ils sont, depuis quelques semaines, plusieurs dizai-nes de milliers à avoir défilé et à défiler encore dans les rues de Paris et en province contre la diminution des moyens et la suppression des postes d’enseignants engagée par le ministre de l’Éducation Nationale Xavier Darcos. La majorité des manifestants n’a pas encore sa carte d’électeur mais certains sont déjà très mobilisés. Quand revient le printemps refleurissent les manifestations. Et ils en sont les acteurs.
(suite…)

Lire la suite