HAUT

[Tribune] Changeons d’èRe soutient le personnel de Louis Mourier

Le groupe Changeons d’èRe s’élève contre la casse du service public hospitalier et soutient la lutte des personnels de Louis Mourier.

L’hôpital Louis Mourier et l’hôpital Max Fourestier de Nanterre sont les 2 hôpitaux publics de notre territoire de santé géographique.

Depuis le printemps, ils font l’objet d’importantes restructurations qui mettent en péril  l’accès aux soins pour tous.

Dans le protocole d’accord, il est prévu :

La fermeture des blocs opératoires –tout neufs – de l’hôpital Max Fourestier, et le regroupement prévu de la chirurgie sur un seul hôpital.

La fermeture des urgences de Nanterre la nuit, ne laissant qu’un seul service d’urgences pour un territoire de près de 300 000 habitants : Louis Mourier. On imagine d’ici l’engorgement de ce service déjà débordé….

Le regroupement prévu des services de gériatrie et long séjour sur l’hôpital de Nanterre seul, alors que le service de long séjour de Louis Mourier est réputé pour sa qualité de soins.

L a promesse de ne pas fermer la maternité de type 1 de Nanterre résistera-t-elle au manque criant de personnel du pôle mère enfant de type 3 de Louis Mourier ?

Il y manque 15 aides soignants et auxiliaires de puériculture et 6 infirmiers.

Il est aussi prévu la mobilité du personnel entre les différents sites et la suppression d’environ 500 emplois au total. Soit 500 chômeurs de plus. Des soignants, alors que l’on dit partout qu’il en manque.

Le service de scintigraphie de Louis Mourier fermé depuis plusieurs mois alors qu’il venait d’être rénové.

C’est l’égalité de l’accès aux soins pour tous que l’on détruit.

L’argument de l’ARS  est le même, rationalisation, économie, mais ce qui est nouveau, concurrence.

Quelle concurrence demande-t-on ? Celle avec le privé.

Quel privé me direz-vous ? : A Gennevilliers, un hôpital de soins de suite, à Nanterre, une clinique, à la Garenne Colombes, la clinique Lambert et son très gros plateau technique, mais à Colombes  pas de privé,  et à Bois Colombes ni privé, ni public.

Alors ? Neuilly !

Bien sûr, les personnes les plus fragiles, et les plus démunies iront dorénavant se faire soigner dans les  cliniques privées à dépassement d’honoraires exorbitants  de Neuilly.

C’est évident, les urgences de Nanterre, le service de radiologie de Louis Mourier sont mise en péril par la concurrence de Neuilly…

On marche sur la tête.

La réalité est que l’on assiste à la casse systématique des services publics et plus particulièrement des services publics hospitaliers.

Les élus de Bois Colombes s’élèvent contre la destruction idéologique du système de santé français, et soutiennent les personnels des hôpitaux en lutte pour la défense de leurs emplois.

Lire la suite
HAUT

Réunion sur l’hôpital à Colombes

Comme vous le savez, l’hôpital de secteur dont dépend Bois-Colombes est l’hôpital Louis Mourier à Colombes.

Or, les lois récentes sur la santé réorganisent fortement l’ensemble des hôpitaux. Pour en parler, la mairie de Colombes organise une réunion publique le :

Mercredi 23 novembre 2011 à 19h. 
dans les salons de l’hôtel de ville de Colombes
En présentce de Claude Evin,
directeur général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île de France.

Vous trouverez plus d’information dans le pdf ci-dessous.

lettre_réunion_colombes

Lire la suite