HAUT

Approbation de la nouvelle carte scolaire

Lors du conseil municipal en date du 09/02/2016, nous avons fait remarquer que si nous allions voter pour la mise en place de la nouvelle carte scolaire, deux interrogations demeuraient :

La première concerne les possibilités de dérogation : dans la note explicative, n’est évoquée que la possibilité de dérogation pour les enfants affectés, selon la nouvelle carte scolaire, à Paul Bert (PB) et qui souhaiteraient aller à Jules Ferry. L’inverse n’est pas évoqué. Or, nous avons déjà été informé de problèmes relatifs à des enfants en garde partagée qui sont actuellement scolarisés dans la même école PB maternelle (et devaient rester à PB en élémentaire selon l’ancienne carte) et qui, du fait de la nouvelle carte, seront affectés au CP dans deux écoles différentes. Or, la nounou ne peut être à la sortie de PB et à celle de Jules Ferry en même temps. Nous avons évidemment conseillé aux parents concernés de solliciter une dérogation auprès de Mme COLOMBEL. Et nous voulons donc avoir de la part de la majorité municipale la garantie que les demandes de dérogation seront examinées avec attention et qu’il ne sera pas fait un usage brutal de la nouvelle carte scolaire au risque de mettre des familles en difficultés

REPONSE : Chaque cas de demande de dérogation sera étudié (le mieux étant de prendre RV avec Mme COLOMBEL, la Maire adjointe en charge de la vie scolaire).

La seconde est plus complexe : l’analyse des besoins scolaires de 2010 concluait à la nécessité d’augmenter le nombre de classes dans nos écoles de 19 pour aboutir à 133 classes au total en 2020 compte tenu de l’accroissement et du rajeunissement de la population.

C’est du reste en vue de cet objectif qu’ont été lancés les transformations de Pierre Joigneaux (PJ) et St Exupéry qui vont permettre l’ouverture de 22 classes supplémentaires (12 à PJ et 10 à Saint Ex).

Cependant, en parallèle de ces ouvertures, les 14 classes de PB A vont fermer. Même si, en même temps, 4 nouvelles classes vont être ouvertes à PB B, on ouvrira en réalité que 22 -14 + 4 = 12 classes

Il nous manquerait donc, au vu de l’analyse des besoins scolaires, 7 classes.

Ce point a été évoqué en commission et il a été indiqué que l’analyse de besoins scolaires avait surévalué considérablement le nombre de classes et qu’il y aurait une fuite dans le privé.

Toutefois 7 classes de différence correspondent à peu près à 189 enfants de différence (27 enfants par classe), ce qui est conséquent.

Nous nous sommes donc interrogés sur l’opportunité de demander au cabinet ayant effectué l’analyse en 2010 de réactualiser son étude avant de transformer définitivement PB A en autre chose qu’une école.

REPONSE : En fermant PAUL BERT A, la ville pourra plus facilement la rénover, voire rouvrir des classes. Il faut que les parents soient le plus proche des écoles. Pour l’instant, il n’y a que quelques transformations de salles à PAUL BERT A pour créer des salles de motricité. Il restera de la place. Avant de tout transformer, la ville va réfléchir

Lire la suite