HAUT

ZAC Nord : Toujours 300 m² de jeux extérieurs d’amputés

Dans une délibération, lors du conseil municipal en date du 10 octobre 2017 dernier, portant sur l’avenant au traité de concession d’aménagement conclu avec la Société Bouygues Immobilier aménageur de la zone d’aménagement concerté Pompidou Le Mignon nous notons avec stupéfaction que la mention de la surface des espaces extérieurs privatifs est toujours d’environ 1 600 m². Or, cette surface est amputée par Bouygues à son profit de presque 300 m². Aujourd’hui, puisque les PC HI et JKL ont été délivré cela signifie que les espaces extérieurs privatifs n’atteindront jamais 1 600 m², sauf à vouloir réécrire les lois de la géométrie euclidienne.

 

Il est quand même surprenant que la ville ait accordé un PC (le JKL) alors que Bouygues dans le cadre du PC HI avait subtilisé une part des espaces destinés aux cours de récréation des centres de loisirs et que le seul moyen de récupérer cette surface était peut-être le terrain d’assiette du lot JKL.

 

Pour vérifier les surfaces, il suffit de les faire contrôler par un géomètre expert étant entendu que la voie de desserte pompier des immeubles ne peut être assimilé à un espace de jeux extérieurs comme ont osé le déclarer les avocats de Bouygues et donc ne peut être considéré comme un espace extérieur privatif. De surcroît, cette voie sera en copropriété puisqu’elle dessert les immeubles privés de Bouygues.

Lire la suite
HAUT

Les incohérences de la municipalité : Chapitre 2 : la tarification imposée aux parents

 

En parallèle de la modification des règlements intérieurs (accueils de loisirs, séjours de vacances, études dirigées, restauration) et toujours sans aucune concertation avec les premiers concernés (à savoir les associations de parents d’élèves), la municipalité a décidé de modifier le calcul et les tranches du quotient familial et de redéfinir les tarifs.

Si le premier point est à première vue une bonne chose, le second entraîne une augmentation du coût des services scolaires et périscolaires pour la grande majorité des parents mais surtout une absence totale de souplesse, ce qui est très pénalisant pour les familles.
(suite…)

Lire la suite