HAUT

Pénalité pour insuffisance de logements sociaux

En 2015, la ville de Bois-Colombes devra payer 137.000 € au titre de l’article 55 de la loi SRU pour insuffisance de logements sociaux. D’après la majorité municipale, ces pénalités seraient soi-disant la faute des recours juridiques sur la ZAC Pompidou Le Mignon. En réalité, le paiement de cette pénalité fait suite à la décision de la démolition du 38 Armand Lépine. En effet, une opération de démolition a été privilégiée à une opération de réhabilitation, ce qui est extrêmement contestable. Tout d’abord sur le plan moral car la reconstruction d’un immeuble de logements sociaux en périphérie de la ZAC (près des 4 routes) servira de « mur rideau » aux logements privés qui seront construits près du parc. Ensuite sur le plan financier car le coût d’une rénovation est estimé à 3.480.000 € (chiffre résultant de l’enquête publique sur la ZAC) alors que le coût d’une démolition-reconstruction est beaucoup plus important : 17.304.634 € décomposé de la manière suivante : 815.000 € de frais de déménagement + 20.089.634 € de coût de construction – 3,6 M€ de prix de vente du foncier de l’office HLM à Bouygues.

Ainsi la démolition-reconstruction coûte au contribuable : 17.304.634 € – 3.480.000 € = 13.824.634 € de plus que l’option de rénovation (sans compter la pénalité pour insuffisance de logements sociaux).

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.