HAUT

Communiqué de presse d’Isabelle Dahan et de Changeons d’èRe : Annulation du Festival de la BD 2014 à Bois Colombes

COMMUNIQUE DE PRESSE d’Isabelle DAHAN et de CHANGEONS D’ÈRE

Le groupe d’opposition municipale Changeons d’èRe et Isabelle Dahan, tête de liste aux élections municipales, s’insurgent, à la lecture de l’article paru dans Le Parisien du 14 février 2014, de l’annulation de la 5ème (et non la 10ème comme indiqué dans l’article) édition du Festival de la Bande Dessinée de Bois-Colombes.

Les explications fournies par Yves REVILLON, maire sortant, ne sont qu’omissions et contre vérités !

Habituellement, ce festival fait l’objet d’une délibération du Conseil Municipal en Novembre ou Décembre de l’année qui précède, soit à une période où, pour l’édition 2014, la date des élections était connue (puisque fixée par décret du 26 Septembre 2013). Il était donc parfaitement possible de fixer une date autre que celle des élections municipales. Cependant, à aucun moment l’édition 2014 n’a été évoquée en Conseil Municipal et nous avons donc découvert cette annulation dans la presse comme tous les Bois-Colombiens.

De plus, il est totalement faux d’affirmer que cette manifestation se déroule habituellement et obligatoirement fin mars : seule une édition sur les 4 précédemment organisées s’est déroulée fin mars, les 3 autres s’étant déroulées en Avril (13 et 14 Avril en 2013, 31 Mars et 1er Avril en 2012, 2 et 3 Avril en 2011 et 10 et 11 Avril en 2010).

Il est également totalement faux d’affirmer que la ville n’a pas assez de bâtiments ouverts au public, en dehors de ceux qui serviront au vote : la salle Jean Renoir, lieu d’exposition régulier qui a fait l’objet d’une très coûteuse rénovation récemment, est un exemple.

Nous voyons donc, dans cette annulation, l’effet de l’imprévoyance de l’équipe municipale en place, comme souvent dans la ville de Bois-Colombes, qui pour des raisons inconnues, n’a pas adapté les manifestations culturelles de la ville à un scrutin prévu depuis 6 ans !

Nous y voyons aussi le souhait « d’endormir » un festival de Bande Dessinée dont l’image culturelle ne correspondrait pas aux termes du politiquement correct selon Yves REVILLON et son équipe.

Nous ne pouvons donc que regretter que les Bois-Colombiens se voient privés par le Maire, au prétexte de contre-vérités et donc sans raison valable, d’une manifestation culturelle majeure s’adressant à tous les publics.

Isabelle DAHAN

Conseillère Municipale CHANGEONS D’ERE

Tête de liste aux élections municipales

1 commentaire. Ecrire un commentaire

  1. Pingback: Au moins 12 raisons de ne pas voter Yves Revillon | Changeons d'èReChangeons d'èRe

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.