HAUT

Changeons d’èRe soutient le combat des PMI du 92 .

Alors que le conseil général des Hauts de Seine, l’un des plus riches de France, vient de voter l’augmentation de son budget de 78 Md’€, la majorité UMP et son président Patrick Devedjian opèrent des coupes drastiques dans les budgets sanitaires et sociaux.

Notamment dans les budgets des PMI.

Rappelons que les  services de protection maternelle et infantile (PMI) créés en 1945,  accueillent les femmes enceintes et les enfants de leur naissance à l’âge de 6ans.

Ils sont un service public gratuit dont les frais de fonctionnement font partie intégrante du budget du Conseil Général. Ils ont parmi leurs missions, le dépistage de problèmes de santé, ou de handicaps chez les nourrissons, la prévention et la vaccination,etc.

Ils doivent aussi assurer les contrôles et agréments de services de petite enfance et des auxiliaires maternelles

Les services de PMI, en raison des coupes budgétaires, décidées pour de simples raisons idéologiques par le président du CG 92, courent de grands dangers.

Sous prétexte de regroupement des services entre les villes d’un même bassin, de nombreux centres ont déjà été fermés ou vont l’être, sans que les centres devant accueillir ce surplus de patientèle n’aient vu leurs moyens augmentés.

A Bois Colombes, il ne reste qu’un seul centre. Rue Pierre Joigneaux, comme les autres en grand danger de fermeture pour fusionner avec la PMI de Colombes, dont il dépend déjà administrativement.

Le maire promet, (mais que valent les promesses de défense des services publics dans notre ville?) qu’un centre neuf sera construit dans un avenir incertain derrière la poste dans les anciens locaux d’un autre service public disparu, le tri de la poste.

Les PMI des Hauts de Seine se sont constituées en collectif pour mieux de défendre, vous pouvez suivre et soutenir leurs actions sur leur blog :

« Comité départemental de défense du service public dans les Hauts de Seine »http://www.pmi-92.org/

Les élus du Groupe Changeons d’èRe s’élèvent contre cette disparition programmée d’un des services publics sanitaire et social les plus importants au service de la population. Il soutient les actions du comité de défense .

Myriam Petit

Conseillère municipale « Groupe Changeons d’èRe »

 

 

 

 

 

 

 

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.