HAUT

[PHOTOS] La défense des pavillons selon Yves Révillon

2 commentaires. Ecrire un commentaire

  1. Claude

    Il y a quelques jours, nous avons reçu dans notre boîte aux lettres une lettre de Monsieur Révillon vantant son action de protecteur du tissu pavillonnaire. Or, aux bruyères comme dans le quartier Nord, des pavillons sont démolis pour laisser la place à des ensembles immobiliers commercialisés par des promoteurs privés. Les propriétaires sont expulsés et certains Bois-Colombiens ne peuvent plus se loger dans leur ville. Un sens relatif du mot « protection »

  2. Pingback: La fable de l'identité pavillonnaire à Bois-Colombes | Changeons d'èReChangeons d'èRe

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.