HAUT

Réforme sanitaire : au détriment des Bois-Colombiens

En cas de nécessité, les habitants de Bois-Colombes ont l’habitude de se diriger vers l’hôpital public Louis-Mourier à Colombes, soit par leurs propres moyens, soit par ambulance, voire SAMU.
Cette situation pourrait rapidement changer : en effet, l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Ile de France a signé en mai 2011 un protocole d’accord entre l’hôpital Max-Fourestier de Nanterre (le CASH de Nanterre) et l’hôpital Louis-Mourier de Colombes. On ne peut que se féliciter des trois objectifs affichés pour justifier ce regroupement : réduction des inégalités de santé, promotion de l’efficience et renforcement de la qualité et de la sécurité des soins.
L’interprétation de l’ARS pour atteindre ces objectifs suscite cependant de vives inquiétudes  car elle utilise des arguments de logique financière et non pas de service  rendu au public.  Ainsi :

1. Le service d’urgences de Nanterre pourrait être en partie fermé la nuit, avec pour résultat immédiat une aggravation de l’engorgement des urgences à Louis-Mourier ;

2. Les lits de réanimation et de soins intensifs, la médecine nucléaire pourraient être regroupés à Louis-Mourier. Chaque hôpital pourrait être spécialisé, par exemple l’imagerie diagnostique serait positionnée à Nanterre : on imagine le va et vient des malades d’un lieu à l’autre au gré des examens et de la gravité de leur état de santé, avec une utilisation très augmentée des services ambulanciers (du secteur privé d’ailleurs …).

3. Les compétences du personnel seraient alors mises à disposition des deux hôpitaux, en fonction des besoins des services, sans tenir compte des contraintes et des désirs des agents.

Les Bois-Colombiens sont des usagers de l’hôpital public et à ce titre ont le droit de participer aux négociations et d’être informés en amont des réformes envisagées par le gouvernement qui vont impacter la qualité des soins dont ils ont besoin.

Les élus Changeons d’èRe de Bois-Colombes sont attentifs aux négociations en cours sur l’avenir de l’offre public de soins dans notre secteur.

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.