HAUT

Publicité mensongère propagée à Bois-Colombes : il y aurait un éco-quartier au nord de la ville

Dans la foulée de l’approbation du dossier de réalisation de la zone d’aménagement concerté (ZAC) et de l’ouverture des expropriations on a pu voir fleurir cet été des panneaux autour du triangle Agent Sarre-Argenteuil-Gramme. Tous beaux, tous neufs ils annonçaient la création d’un éco-quartier à cet emplacement.

La ZAC nord est donc un éco-quartier. Les objectifs en matière de développement durable y sont particulièrement forts : deux pages très vagues à la fin du dossier de création comme si écrire développement durable suffisait pour en faire…..

La municipalité UMP se cache derrière des études « énergétiques » « bruit » et « circulation » effectuées à l’occasion de cette ZAC. Mais ces études ont été conduites car la réglementation l’impose et non parce que l’équipe municipale souhaite engager des actions fondamentales sur le sujet.

Un éco-quartier se définit comme un projet d’aménagement qui tient compte de l’ensemble des enjeux du développement durable : écologie, économie, social. La conception d’un éco-quartier doit donc intégrer un ensemble d’aménagements correspondant à ces trois piliers : bâtiments éco-construits, gestion économe des déchets, politique de transports favorisant les bonnes dessertes de transports en commun, traitement des eaux usées, prise en compte de la nature et de la biodiversité, mixité sociale et fonctionnelle, etc.

L’UMP se satisfait d’une politique de marketing en faisant passer les quelques acquis du Grenelle de l’environnement comme une démarche d’éco-quartier (donc exceptionnelle puisque ce n’est pas un quartier comme les autres). En y regardant de plus près on comprend que ce quartier reçoit ce titre qui n’a aucune valeur, qui n’est délivré par aucune institution et qui en conséquence n’est qu’une auto-consécration car :

  • écologique la disparition de l’ancien square Hughes Capet (10.000 m²) ?
  • écologique la suppression d’une voie de bus par laquelle passe trois lignes ?
  • écologique de réaliser plus de m² de goudron que d’espaces verts ?
  • écologique d’exclure les propriétaires modestes pour laisser la place aux investisseurs ?
  • écologique un programme qui allonge le temps de transport parce que la municipalité ne veut pas créer de logements proches de la gare ?
  • écologique l’abattage de plusieurs dizaines d’arbres adultes en bonne santé ?

La ZAC nord à Bois-Colombes c’est comme le Canada dry ça à la couleur et le goût du développement durable mais ce n’est pas du Développement Durable. Mais apparemment la mairie considère qu’un bon coup de pub pourrait faire prendre Bois-Colombes pour un fer de lance du développement durable !

 

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.