HAUT

Montagne russe…

Par J.P. Allouard Carny

Quel automobiliste n’a pas remarqué l’augmentation irraisonnée de ralentisseurs, passages piétons surélevés, « coussins berlinois » et autres obstacles destinés à ralentir les voitures.

Le progrès, grâce aux techniques des enrobés, permet d’obtenir des revêtements de grand confort, ce que contrarie un usage immodéré de ces chaos artificiels.

De plus, ils n’empêchent nullement certains automobilistes irascibles de chatouiller l’accélérateur entre deux ralentisseurs.

Ces dispositifs qui relèvent de l’idéologie paranoïaque sécuritaire reposent sur une méconnaissance avérée de l’accidentologie de notre commune.

En effet, entre 2004 et 2008, c’est-à-dire sur une période de cinq ans, Bois-Colombes a enregistré deux accidents mortels, un en deux roues et un piéton. Certes, deux de trop !

Les statistiques nationales révèlent que plus de la moitié des accidents corporels est due à des traversées en dehors des passages protégés et qu’environ un quart des impliqués est sous l’emprise de l’alcool. Par conséquent, on est en droit de s’interroger sur la pertinence de ces dispositifs dont certains frisent le ridicule. S’il est possible d’admettre une relative utilité aux abords immédiats des écoles, certains ralentisseurs de surcroît contraires aux normes sont d’une absurdité avérée.

Un bon exemple se trouve au rond point de la rue Pasteur. Celui-ci est constitué par des bandes rugueuses, un passage piéton surélevé, situés juste avant le sens giratoire, sans nul doute destiné à freiner l’ardeur des automobilistes abordant ce rond-point à une vitesse effrayante d’au moins 30 km heure ! Cette stupidité n’est malheureusement pas la seule.

Inutiles et non content de rendre la circulation désagréable, ces ralentisseurs sont sources de bruits pour les riverains. Quant à la pratique du vélo, activité écologique, elle se révèle inconfortable et source de danger sur ces ralentisseurs.

Le coût de ces « bidules » permet, à n’en pas douter, d’écouler le « trop plein financier » d’une commune déjà endettée pour la plus grande satisfaction des contribuables qui ne payent certainement pas assez d’impôts locaux ! A quand des ralentisseurs sur autoroute ? Ralentisseurs, vidéo surveillance : même combat… Pourtant des solutions existent :

La première consiste à ne plus entretenir les chaussées sur lesquelles ne manqueront pas de se former des nids de poules et crevasses en tout genre. Conséquences : de fortes économies et un ralentissement de la circulation incontestable.

La seconde consiste à imposer aux véhicules, par décret municipal, l’usage de roues carrées.

Allez Mesdames et Messieurssource les élus faites preuve d’un peu d’imagination.

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.