HAUT

Bois-Colombes ou la Démocratie Roupillon

Les pages centrales du dernier bulletin municipal mettent en exergue les offres d’information de notre municipalité et notamment les trois réunions annuelles dites de concertation…
Dans ce domaine, celui de la participation des Bois-Colombiens à la conception et la mise en oeuvre des politiques locales, on est loin du compte . La frilosité de la majorité municipale,  sa peur d’une démocratie ouverte permettant une expression de tous les Bois-Colombiens, quelque soient leurs profession, leur niveau de vie, leur engagement politique, leur statut économique ou social.
Cette crainte l’empêche de prendre des initiatives que d’autres municipalités utilisent tel que la création de conseil locaux . A Bois-Colombes il est possible de créer trois conseils locaux un pour le centre, un pour le Nord et un pour le Sud. C’est autre chose qu’une réunion par an. Bien des Bois-Colombiens seraient près à s’investir dans ces conseils et nulle doute que les quartiers seraient irrigués par cette active participation qui réveillerait quelque peu la belle-endormie.
Allez Yves, réveillons, réveillons ….

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.